Comment entretenir une piscine ?

Posséder une piscine est une véritable chance ! Plus qu’un espace de baignade, elle offre la possibilité de partager des moments conviviaux avec ses proches et constitue un endroit parfait pour se détendre et pour relaxer. C’est aussi un véritable atout pour une habitation parce qu’elle augmente significativement la valeur de cette dernière.

Mais une piscine nécessite un travail d’entretien important. Lorsqu'elle est non entretenue ou peu entretenue, une piscine sera sujette à de nombreux problèmes : formation d’algues au fond et sur les parois du bassin, eau verte, eau laiteuse ou trouble, pH incorrect, pollutions en suspensions, eau malodorante… 

Pour vous éviter tous ces désagréments, on vous propose aujourd’hui de découvrir les bons gestes à observer pour bien entretenir une piscine.

Toujours faire attention à la filtration de l’eau

Une piscine ne peut avoir d’eau saine sans filtration. Cette dernière permet d’éliminer la quasi-totalité des impuretés et se fait généralement à l’aide d’un système de filtration. Pour assurer la bonne filtration de votre piscine, vous devez utiliser :

  • Un filtre performant : le filtre à cartouche, le filtre à diatomées et le filtre à sable sont les modèles les plus communs du marché. Le dernier est le plus plébiscité pour sa facilité d’utilisation, son entretien simple, et ses performances étonnantes ;

  • Une pompe adaptée au volume d’eau de votre piscine : vous trouverez sur le marché de nombreux modèles de pompe. Pour choisir, prenez en compte le débit de filtration (débit de filtration = volume d’eau du bassin/4), le type de filtre, le niveau sonore et la consommation électrique ;

  • Un bon skimmer : cet équipement a pour rôle de retenir les plus gros déchets avant d’envoyer l’eau dans le filtre, de réguler le débit d’eau du bassin, de servir de buse d’aspiration et enfin de diffuser les produits de traitement.

Ces trois éléments composent le système de filtration d’une piscine et chacun d’eux doit être nettoyé régulièrement pour une eau propre en tout temps.

Désinfectez régulièrement sa piscine

Une bonne filtration à elle seule ne garantit pas une eau saine. Il faut en plus désinfecter régulièrement sa piscine. Cette opération permet d’éliminer bon nombre des microbes présents dans l’eau ou au moins, de prévenir leur prolifération. Elle a également pour objectif de rendre l’eau désinfectante.

Il existe aujourd’hui de nombreuses méthodes qui permettent de désinfecter une piscine. Voici les plus courantes d’entre elles :

  • Le traitement au chlore : c’est la solution la plus commune. Le chlore est un produit chimique possédant un fort pouvoir antibactérien et anti-algicide. Il est donc particulièrement efficace pour éliminer les algues, les bactéries et les champignons. Le gros bémol est qu’une eau traitée au chlore peut parfois irriter, les yeux, la peau et les muqueuses ;

  • Le traitement au brome : ce produit a une propriété désinfectante, oxydante et anti-algue impressionnante, mais son efficacité dépend grandement du pH de l’eau qui doit être supérieur à 7 ;

  • L’électrolyse au sel : cette solution a l’avantage d’être économique, écologique, et compatible avec tous les types de piscines ;

  • Le traitement à l’ozone : il consiste à injecter de l’ozone dans la piscine. Cette solution présente l’avantage d’être naturel et particulièrement efficace contre les germes, les virus, les matières organiques ;

  • Le traitement par oxygène actif : il est très efficace pour éliminer les microorganismes et les algues, en plus d’être écologique et de ne pas causer d’irritation. Il doit toutefois être utilisé avec un stabilisant pour une efficacité optimale.

Dans tous les cas, peu importe le produit utilisé pour désinfecter l’eau de votre piscine, son taux doit être scrupuleusement contrôlé pour éviter des conséquences néfastes sur le bassin et sur la santé des baigneurs.

Veillez au bon équilibre de l’eau

Lorsqu’on parle d’équilibre de l’eau d’une piscine, on prend en compte 3 paramètres :

  • Le pH : il doit toujours être situé entre 7,2 et 7,4. Son niveau doit être vérifié au moins une fois par semaine, tous les jours si les conditions climatiques sont exceptionnelles. Un pH mal équilibré peut entraîner divers problèmes : eau trouble, eau verte, inefficacité des produits de traitement… ;

  • Le Titre Alcalimétrique Complet (TCA) : son équilibre influe sur le pouvoir « tampon » de l’eau et aide à stabiliser le pH ;

  • Le Titre Hydrométrique (TH) : exprimé en mg/l, il représente la concentration en calcium et en magnésium dans l’eau. Quand il est trop bas, il favorise la corrosion et l’irritation des yeux. Quand il est trop élevé, il entraîne la formation de dépôt de calcaire, participant ainsi à l’entartrage des équipements utilisés pour l’entretien de la piscine.

Nettoyez régulièrement sa piscine

Le nettoyage constitue un point important dans l’entretien d’une piscine. Il doit porter sur :

  • Le bassin : enlevez quotidiennement les feuilles et autres gros débris flottant à la surface de l’eau. Le fond du bassin doit aussi être nettoyé régulièrement. N’hésitez pas à vous procurer un robot de nettoyage automatique performant pour vous faciliter la vie. Les modèles les plus sophistiqués sont capables de nettoyer le fond du bassin, les parois et la ligne d’eau ;

  • Le système de filtration : il doit être nettoyé le plus régulièrement possible pour éviter tout dysfonctionnement (videz régulièrement les paniers des skimmers, changez régulièrement le filtre…). Mais évitez de trop solliciter votre système en utilisant votre aspirateur lorsque votre piscine est trop sale ;

  • Le niveau de l’eau : il ne doit jamais descendre en dessous de la moitié des skimmers, autrement, votre circuit hydraulique risquerait d’aspirer de l’air.

À part tout cela, pensez à renouveler régulièrement l’eau de votre piscine. Dans l’idéal, remplacez au moins 1/3 du volume d’eau tous les ans.

Pour conclure, vous aurez sans doute remarqué que l’entretien d’une piscine implique de nombreuses actions correctives, mais ennuyantes à la longue. Retenez cependant que leur réalisation vous évite des actions curatives, importantes, coûteuses et parfois énervantes. 

Pour vous faciliter la vie, vous avez la possibilité de conclure un contrat d’entretien avec un professionnel. Le coût de cette solution varie suivant la superficie de votre piscine et le nombre de services prévus dans le contrat.